Le TAT ordonne que cesse tout ralentissement de travail de la part des salariés des services d’entretien de la STM

À la suite de l’audience publique tenue les 14 et 15 février derniers, le Tribunal administratif du travail déclare que le ralentissement de travail et d’activités exercé par les employés des services d’entretien de la Société de transport de Montréal est illégal.

Vous pouvez consulter la décision (PDF, 71 ko) Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre rendue par le Tribunal ainsi que le communiqué de presseCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre qu'il a émis à cet effet.