Avertissement :

COVID-19 – Port du masque médical en continu dans les locaux du Tribunal

Dans le contexte actuel de l’émergence des variants plus contagieux, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) recommande le port du masque médical (de procédure ou chirurgical) en tout temps dans les milieux de travail.

Dans le souci de protéger la santé tant des justiciables que de son personnel, et de maintenir ses activités au bénéfice de tous les citoyens, le Tribunal demande à toute personne accédant à ses locaux de porter en continu le masque médical qui lui sera fourni. Cette règle s’applique dans toutes les régions, peu importe la « zone de couleur » qui lui est attribuée.

Cette nouvelle mesure s’ajoute aux autres mesures préventives déjà mises en place au Tribunal, comme  la minimisation des contacts, la distanciation physique, l’hygiène des mains, le respect de l’étiquette respiratoire et la désinfection des surfaces. C’est en effet cette combinaison de mesures de prévention qui permet de limiter la transmission du virus. L’ajout de barrières physiques dans les salles d'audience est aussi une stratégie complémentaire.

Ainsi, le masque médical fourni par le Tribunal devra être porté en tout temps dans ses locaux, incluant les salles d’audience, et ce, même si la distance de 2 mètres est respectée ou que des plexiglas sont présents.

Merci de votre importante collaboration.

Avertissement :

COVID-19 – Rappel des mesures en place à compter du 1er avril 2021

Tous les bureaux du Tribunal demeurent ouverts selon les heures habituelles, de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 16 h 30.

Toutefois, la présence du personnel et des juges administratifs dans les bureaux sera limitée et strictement liée à la poursuite des activités jugées nécessaires. 

Le Tribunal continue de privilégier la tenue des audiences en mode virtuel. Quant aux séances de conciliation, elles doivent se tenir à distance (en mode virtuel ou par téléphone), sauf pour des raisons exceptionnelles.

Le Tribunal encourage le recours à ses services en ligne sécurisés, notamment pour le dépôt de documents, de formulaires et d’actes introductifs. Les parties ont également la possibilité d’utiliser l’adresse courriel ou le numéro de télécopieur du bureau régional qui traite leur dossier.

Pour toute demande d’information, les citoyens peuvent téléphoner à nos bureaux

Avertissement :

TRAVAUX EN COURS DANS LES LOCAUX DU TRIBUNAL AU 500, RENÉ-LÉVESQUE O. À MONTRÉAL

Des travaux de réaménagement sont en cours à l'étage où se déroulent les séances de conciliation et les audiences convoquées par le Tribunal administratif du travail au 500, boulevard René-Lévesque Ouest, à Montréal.

Des mesures sont prises afin d'en minimiser les impacts auprès de la clientèle.

Nous vous remercions de votre compréhension.

COVID-19 : Informations concernant les services du TAT

Le Tribunal administratif du travail (TAT) a annulé toutes les audiences et les séances de conciliation devant se tenir en personne, jusqu'au 12 juin 2020 inclusivement, à l’exception des cas urgents : les demandes d’ordonnances urgentes en vertu du Code du travail, les demandes de sursis, les demandes de redressement en services essentiels, les avis de grève dans les services publics et les droits de refus.

Bien que les audiences et les séances de conciliation en personne soient annulées, les différentes divisions du Tribunal offrent aux parties la possibilité de tenir une audience par téléphone ou par visioconférence, ou une conférence préparatoire. Vous pouvez aussi renoncer à la tenue d’une audience et soumettre votre argumentation par écrit, ou transformer votre audience en rencontre de conciliation par téléphone.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de demander à la présidente du TAT de maintenir votre audience ou votre séance de conciliation en personne si vous croyez qu’un préjudice sérieux ou irréparable sur le plan personnel, matériel ou environnemental risque de vous être causé. Pour ce faire, écrivez à l’adresse de courriel communications@tat.gouv.qc.ca ou utilisez le numéro de télécopieur 514 873-0211.
 

Vous avez des questions?

Nous vous invitons à prendre connaissance de toutes les informations de cette page et à consulter notre foire aux questions (PDF, 230 ko) Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre (mise à jour du 28 mai 2020). Si vous ne trouvez pas la réponse à votre question, vous pouvez écrire à l’adresse de courriel communications@tat.gouv.qc.ca.

Accès à nos locaux

Depuis le 23 mars 2020, l’accès aux bureaux du TAT est limité aux personnes convoquées aux audiences ou aux séances de conciliation urgentes. Bien que nos locaux soient fermés au public, notre personnel est à pied d’œuvre par télétravail.

Traitement des dossiers en cours

Partageant la préoccupation exprimée par les parties et les représentants qui agissent devant lui, le TAT a modifié certaines méthodes de travail afin de poursuivre le plus possible ses activités, tout en respectant les règles de l’urgence sanitaire.

Depuis le 13 mars 2020, nous travaillons à développer et à mettre en place de nouvelles mesures qui permettront de faire évoluer certains dossiers en cours, notamment ceux dont les audiences ont été annulées à compter du 16 mars 2020.

Voici quelques-unes de ces mesures :

  • Il est maintenant plus facile de communiquer avec le TAT. Par exemple, si vous aviez l’habitude de transmettre des documents par télécopieur, sachez que les télécopies que nous recevons sont dorénavant déposées dans des boîtes de courriels auxquelles le personnel a accès à distance. Pour connaître les coordonnées qui ont été ajoutées sur notre site Web, consultez le paragraphe ci-dessous, intitulé « Bonification des communications avec le TAT ».
  • Les conciliateurs de toutes les divisions sont en mesure de traiter leurs dossiers. S’il y avait affluence de demandes, les dossiers dont la date d’audience a été annulée récemment seraient priorisés.
  • Si vous désirez renoncer à la tenue d’une audience et préférez que le TAT rende une décision sur dossier, vous devez d’abord obtenir le consentement de l’autre partie et adresser une demande à cet effet au bureau régional responsable de votre dossier.
  • Le personnel de soutien en télétravail tente d’ouvrir un maximum de nouveaux recours et d’en assurer le suivi.
  • Toutes les conférences de gestion et les conférences préparatoires se tiennent par téléphone lorsque c’est possible. Nous vous encourageons à y participer, car ces conférences téléphoniques accéléreront le traitement des dossiers quand nos activités normales reprendront.
  • Les juges administratifs du TAT étudient les dossiers dont les audiences ont été annulées, afin d’identifier ceux qui pourraient se prêter à une conférence préparatoire, à des argumentations écrites, à une conciliation ou à une audience par téléphone ou par visioconférence. Le cas échéant, ils communiqueront avec les parties.
  • La Division de la santé et de la sécurité du travail propose aux employeurs qui ont déposé une contestation en matière d’imputation des coûts en lien avec une lésion professionnelle, de procéder par argumentation écrite, par audience téléphonique ou par visioconférence, et ce, peu importe que le dossier soit fixé en audience ou non.
  • Toutes les divisions du Tribunal offrent les mêmes choix aux parties qui ont déposé une demande de révision à l'égard d'une décision du Tribunal.

Bonification des communications avec le TAT

Nous vous offrons maintenant la possibilité de transmettre vos documents par courriel, en plus de l’option du télécopieur. L’adresse de courriel de chacun des bureaux régionaux du TAT a été ajoutée à la page Nous joindre de notre site Web. D'ailleurs, vous pouvez désormais remplir à l'écran le formulaire Demande d'utilisation de la visioconférence à des fins d'audience et de conférence préparatoire ou de gestion (DOCX, 65 ko) Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre et nous l'acheminer par courriel.

De plus, afin de faciliter la communication avec nos conciliateurs et agents de relations du travail, nous avons ajouté leurs numéros de téléphone dans chacun des bureaux régionaux de la page Nous joindre. Pour connaître le nom du conciliateur de la Division de la santé et de la sécurité du travail affecté à votre dossier, vous pouvez accéder au service en ligne Historique d’un dossierCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Par ailleurs, la récupération du courrier livré par Postes Canada étant plus difficile, nous vous demandons de déposer vos documents et vos formulaires en utilisant nos services en ligne. Si votre correspondance est urgente, nous vous invitons à la transmettre par courriel ou par télécopieur au bureau responsable de votre dossier.

Suspension des délais en matière de justice administrative

MISE À JOUR : Le Décret numéro 615-2020 (PDF, 67 ko) Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, adopté par le gouvernement du Québec le 10 juin 2020, lève la suspension des délais pour introduire une affaire au Tribunal administratif du travail. 

Le 21 mars 2020, la ministre de la Justice et procureure générale du Québec, Mme Sonia LeBel, a annoncé la suspension de certains délais en matière de justice administrative. Cette suspension s’applique pour toute la période de l’état d’urgence sanitaire, soit depuis le 13 mars 2020.

En conséquence, tous les délais pour introduire une affaire au Tribunal administratif du travail sont suspendus, à l’exception de ceux prévus à l’article 22 du Code du travail. Nous vous encourageons cependant à exercer vos recours au TAT dans les délais, en utilisant nos services en ligne, le courriel ou le télécopieur.

Rôle du TAT en matière de services essentiels

La compétence de la Division des services essentiels du Tribunal administratif du travail se limite aux services essentiels à maintenir dans les services publics lors d’un conflit de travail (grève ou lock-out).

Il n’appartient donc pas au TAT de déterminer les entreprises considérées comme offrant des « services essentiels » à la suite de la déclaration du premier ministre François Legault, le 23 mars 2020, puisque cette déclaration concerne les moyens mis en œuvre pour contrer la pandémie de la COVID-19.

Les employeurs du Québec peuvent consulter la liste des services et activités prioritairesCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre diffusée par le gouvernement provincial, afin de vérifier si leur entreprise offre des services ou exerce des activités prioritaires.