Avertissement :

COVID-19 – Informations et consignes

4 juin 2021 – Le Tribunal continue de privilégier la tenue des audiences en mode virtuel. Quant aux séances de conciliation, elles doivent se tenir à distance (en mode virtuel ou par téléphone), sauf pour des raisons exceptionnelles.

Le Tribunal encourage le recours à ses services en ligne sécurisés, notamment pour le dépôt de documents, de formulaires et d’actes introductifs. Les parties ont également la possibilité d’utiliser l’adresse courriel ou le numéro de télécopieur du bureau régional qui traite leur dossier.

Pour toute demande d’information, les citoyens peuvent téléphoner à nos bureaux

Port du masque médical en tout temps à l’intérieur

Dans le souci de protéger la santé des citoyens et de son personnel, le Tribunal demande à toute personne accédant à ses locaux de porter en continu et en tout temps le masque médical qui lui sera fourni. Cette règle s’applique, peu importe le palier de couleur de la région ou l’ajout de barrières physiques (plexiglas).

Le Tribunal continue de respecter les mesures sanitaires en vigueur, comme la minimisation des contacts, la distanciation physique de 2 mètres, l’hygiène des mains et la désinfection des surfaces.

Merci de votre compréhension.

Accès à l'information

Pour toute question concernant votre dossier, le cheminement de votre demande ou l’utilisation de nos services en ligne, communiquez avec le bureau du Tribunal qui traite votre dossier.

Pour consulter le suivi de tout dossier au Tribunal (plumitif), vous pouvez utiliser le service en ligne Historique d'un dossierCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le Règlement sur la diffusion de l’information et sur la protection des renseignements personnelsCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre a été adopté afin d’assurer la transparence du gouvernement du Québec. Il oblige les organismes publics à diffuser certains renseignements dans leur site Web. Cette page vous permet de consulter les documents dont la diffusion est obligatoire. Le Tribunal administratif du travail détient, par ailleurs, d’autres documents qui doivent faire l’objet d’une demande d’accès à l’information pour être consultés.

Demande d’accès à l’information

Votre demande, écrite ou verbale, doit être acheminée au responsable de l’accès aux documents et de la protection des renseignements personnels. Cependant, dans le cas d’une demande verbale, la décision du responsable ne peut faire l’objet d’une révision auprès de la Commission d’accès à l’information.

Pour permettre au Tribunal de trouver le document que vous recherchez, votre demande doit être suffisamment précise. Pour ce faire, vous pouvez consulter l’organigramme du Tribunal ou le plan de classification qui présente une structure hiérarchique et logique tenant compte des fonctions juridictionnelles et administratives du Tribunal. Vous pouvez aussi consulter l’index alphabétique des rubriques qui facilite le repérage des documents se rapportant au plan de classification.

Les demandes de vérification diligente doivent être adressées à verificationdiligente@tat.gouv.qc.caCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Pour plus de renseignements, référez-vous à la Loi sur l'accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnelsCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Pour toute demande d’accès à l’information, veuillez vous adresser à :

Marie-Claude Laberge
Responsable de l’accès aux documents
et de la protection des renseignements personnels
Tribunal administratif du travail
500, boulevard René-Lévesque Ouest, bureau 17.401
Montréal (Québec)  H2Z 1W7

Courriel : accesinformation@tat.gouv.qc.ca
Téléphone : 514 864-1923
Sans frais : 1 800 361-9593
Télécopieur : 514 873-0211
 

Pour assurer une application cohérente et uniforme du Règlement sur la diffusion de l’information et sur la protection des renseignements personnelsCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, le Tribunal a élaboré la Politique sur la diffusion de l’information sur le site Internet du Tribunal administratif du travail. Il concrétise ainsi sa volonté de diffuser ses documents d’intérêt public. Cette politique définit les rôles et les responsabilités des intervenants en matière de diffusion de l’information et établit des principes directeurs, des critères ainsi qu’une structure encadrant formellement le processus de diffusion.

Le Tribunal doit donc informer le public dans le respect du principe d’indépendance et d’impartialité. La décision de diffuser un document sur son site Web est prise en tenant compte des critères suivants qui ne sont ni exhaustifs ni limitatifs :

  • Les obligations législatives et réglementaires;
  • La protection des renseignements personnels;
  • La mission du Tribunal;
  • Les objectifs et les orientations du Tribunal présentés dans sa planification stratégique;
  • Les caractères actuel et factuel de l’information;
  • Le contenu du document;
  • L’intérêt pour l’information du public;
  • Le secret du délibéré, tant individuel qu’institutionnel;
  • La confidentialité du processus de conciliation;
  • L’accessibilité de l’information sur d’autres sites;
  • Les droits d'auteur;
  • La sécurité des actifs informationnels;
  • Les contraintes technologiques.

Les renseignements concernant une personne physique et permettant de l’identifier sont considérés comme des renseignements personnels. Au Tribunal administratif du travail, les renseignements personnels ne sont pas confidentiels lorsqu’ils sont admis en preuve et introduits au dossier. Dès lors, ils ne deviennent confidentiels qu’à la suite d’une ordonnance de huis clos ou de confidentialité émise par un juge administratif. Par ailleurs, tous les documents personnels obtenus dans l’exercice de la fonction de conciliation sont confidentiels.

Le Tribunal administratif du travail prend les moyens à sa disposition afin de protéger les renseignements personnels qui lui sont transmis dans le cadre des recours soumis en vertu des différentes lois qui relèvent de sa compétence.

Ainsi, à la section C de son formulaire « Citation à comparaître » il indique que les documents requis doivent être transmis au Tribunal dans une enveloppe cachetée indiquant le numéro de dossier et portant la mention « CONFIDENTIEL ». La section C vise une personne qui n’est pas tenue de se présenter à l’audience, mais à qui il est demandé de transmettre certains documents confidentiels en sa possession, tels ceux relatifs à l’état de santé d’une personne.

Or, malgré ces instructions, de tels documents sont à l’occasion transmis au Tribunal par télécopieur ou par d’autres moyens qui n’assurent pas leur confidentialité. Le problème se pose plus particulièrement dans la division de la santé et de la sécurité du travail où il est courant que des citations à comparaître soient signifiées à des cliniques médicales en vue d’obtenir copie de documents médicaux.

Le Tribunal rappelle, à toutes les personnes qui envoient ou qui reçoivent des citations à comparaître, l’importance de suivre à la lettre les instructions qui apparaissent au formulaire « Citation à comparaître » puisque les renseignements personnels qui sont communiqués au Tribunal doivent demeurer confidentiels jusqu’à leur introduction au dossier par un juge administratif.

DIVISION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL


DIVISIONS DES RELATIONS DU TRAVAIL, DES SERVICES ESSENTIELS, ET DE LA CONSTRUCTION ET DE LA QUALIFICATION PROFESSIONNELLE

En raison du changement de système informatique, les données statistiques de ces divisions seront diffusées ultérieurement.

Bulletins statistiques – Volume 18 (2020)

Bulletins statistiques – Volume 17 (2019)

Bulletins statistiques mensuels – Volume 16 (2018)

Bulletins statistiques mensuels – Volume 15 (2017)

Bulletins statistiques mensuels – Volume 14 (2016)

Voici les documents qui ont été transmis dans le cadre d'une demande d'accès à l'information :

Le Tribunal administratif du travail détient des renseignements personnels qui ne peuvent pas être divulgués s’ils sont confidentiels, à moins que la personne concernée y consente ou que le permette la Loi sur l’accès aux documents des organismes publics et sur la protection des renseignements personnelsCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Le Tribunal doit tenir un registre des communications qui sont faites sans le consentement de la personne concernée, mais qui sont autorisées par la Loi.

Ce registre ne contient actuellement aucune communication.

Contrats de 25 000 $ et plus

En vertu de l’article 22 de la Loi sur les contrats des organismes publicsCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, le Tribunal administratif du travail a l’obligation de publier les renseignements relatifs aux contrats qu’il octroie, s’ils comportent une dépense de 25 000 $ et plus.

Les avis et les documents d’appel d’offres sont diffusés dans le Système électronique d’appel d’offres (SEAO) du gouvernement du QuébecCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

En vertu de l'article 21.0.3 de la Loi sur les contrats des organismes publicsCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre et de la Loi sur l'Autorité des marchés publicsCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre, le Tribunal administratif du travail a l'obligation de se doter d'une procédure visant à encadrer la réception et l'examen des plaintes formulées lors de l'adjudication ou de l'attribution d'un contrat public (PDF, 348 ko) Ce lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.

Baux et ententes d'occupation

Contrats de formation

Contrats de publicité et de promotion

Contrats de télécommunication mobile

Frais de déplacement pour l'ensemble du personnel

Frais de participation à une formation, à un colloque ou à un congrès

Rémunération

Frais de déplacement au Québec

Frais de déplacement hors Québec

Frais de fonction et véhicule de fonction

Les documents produits par le Tribunal administratif du travail et déposés aux fins d’une séance publique de l’Assemblée nationale ou de l’une de ses commissions ou sous-commissions sont diffusés sur le site Web de l’Assemblée nationaleCe lien s'ouvrira dans une nouvelle fenêtre.